Pêches marinées au romarin, croustillant aux amaretti

L’été, j’ai un petit faible pour les pêches, les nectarines, les brugnons (et plein d’autres choses, mais ça tu t’en étais rendu(e) compte)… A toute heure de la journée, j’adore croquer ces jolis fruits qui sentent bon le soleil.

Pour ce dessert, je me suis largement (ouuuuuuh le plagiat bouuuuuh c’est pas beau) inspirée d’une recette parue dans Slowly Veggie (un petit bijou pour les grands gourmands), n’ayant pas de verveine sous la main, je l’ai simplement remplacée par du romarin. Après réalisation, il y a quelques éléments que je rectifierai. Je pense que faire mariner les pêches un peu plus longtemps et dans une infusion (verveine ou romarin) donnerait davantage de goût. Mais bon les petits gourmands qui ont eu le privilège de goûter ce « succulentissime » dessert (non j’exagère à peine) n’en ont pas laissé une miette !

Ingrédients (pour 6) :

  • 6 pêches blanches (ou jaunes)
  • 200 g d’amaretti (des macarons italiens trop délicieux)
  • 2 branches de romarin (ou 2 branches de verveine, si tu en as dans ton jardin)
  • 10 c. à soupe de rhum brun (donne du rhum à ton homme)
  • 10 c. à soupe de sucre brun (ou cassonade)
  • 50 g d’amandes (entières ou effilées)
  • 1 c. à soupe d’huile de pépins de raisin

P1030846

Préparation :

Couper les pêches en deux et retirer les noyaux. Dans un saladier, mélanger le rhum, le sucre et les branches de romarin. Ajouter les pêches et bien mélanger de manière à les enrober de rhum. Réserver 30 minutes au frais (ou plus).

Concasser les amaretti.

Faire chauffer l’huile dans une poêle. Faire griller les amandes 3 à 4 min sur feu vif en remuant régulièrement. Ajouter les amaretti et faire dorer 2 minutes supplémentaires. Retirer du feu et laisser tiédir.

Préchauffer le four à 210°C (th. 7).
Egoutter les pêches et réserver la marinade dans un bol. Disposer les pêches dans un plat allant au four. Enfourner et faire dorer 2 à 3 minutes sur chaque face.

Répartir les moitiés de pêche sur les assiettes. Arroser généreusement de marinade au rhum et parsemer de croustillant amandes-amaretti. Servir sans tarder avec une boule de glace au yaourt ou à la vanille.

 

P1030843

Après un repas, c’est typiquement le genre de dessert qui fait du bien. Rafraîchissant, acidulé, jeu de textures intéressant…  du « gourmand-croquant » quoi (dédicace à Cyril, si tu me lis !). Je réessaierai en changeant des petits détails car je trouve la marinade au rhum un peu légère.

0